Compte rendu de l'activité du 18 août 2012

La SROH a organisé un séminaire Leadership jeunesse auquel participaient une quinzaine de personnes et qui s’est déroulé à la Maison du développement durable.

Animé par le président de la SROH, Luc Dupont avec la collaboration de Kerstin Kuyken, spécialiste en gestion des connaissances et des générations au travail, le séminaire a abordé différents aspects du leadership 

Le premier volet du séminaire visait à établir un dénominateur commun entre les différents participants quant à la notion du leadership à travers des personnages qui étaient traditionnellement associés à l’idée que nous nous faisions du leader.  Ce segment du séminaire a pu mettre en contraste la notion de leadership charismatique intimement liée à une seule personne, souvent perçue comme omnisciente, opérant dans un environnement stable et prévisible, à celui opérant aujourd’hui dans un environnement où le seul élément de continuité est le changement lui-même.   Le modèle classique de leadership prévalant avant la révolution de l’ère numérique avait le mérite d’être linéaire, alors que l’idée plus contemporaine d’un leader est imprégnée de complexité, de discontinuité et d’abstraction, qui doit pour réussir inspirer par sa vision et son authenticité des collaborations de qualité.

La notion de leadership collectif fut également abordée pour illustrer comment une action inspirée par la performance d’un groupe dans son ensemble plutôt que les exploits individuels. Cette forme de leadership, fondée sur un rapport gagnant-gagnant est beaucoup plus porteuse en raison des synergies réalisées au niveau systémique. Cette notion qu’on retrouve dans plusieurs cultures n’est pas toujours valorisée en Amérique du Nord où le culte de la vedette ou du héros solitaire anime encore l’esprit populaire.  Les recherches permettent  aujourd’hui de mettre en relief la nécessaire collaboration et le travail d’équipe pour composer avec les éléments d’interdépendance, de  changement et d’innovation  qui caractérisent les organisations évoluant dans un environnement en mutation.

Le second volet du séminaire nous aura permis d’aborder les qualités de leadership à développer.  La condition de leader n’est pas spontanée et elle s’inscrit dans un processus de développement pratique afin de permettre à la personne de passer du stade de personne avec un titre,  à celui de personnalité qui incarne,  par ses valeurs et ses actions, ses réalisations,  une vision qui inspire l’action, l’engagement et le courage et la persévérance

La notion de leadership ne se limite pas aux gestionnaires d’organisation ou d’entreprises.  Un professionnel de la santé peut également faire preuve de leadership par ses compétences et ses connaissances.  L’enseignant ou le travailleur social peut également inspirer un jeune dans son processus d’apprentissage et d’évolution.  L’artiste par la qualité de son œuvre peut aussi provoquer une réflexion, promouvoir la beauté et contribuer à la qualité de vie.  Les citoyens peuvent également  faire preuve de leadership en sachant poser les questions à leurs élus ou aux entreprises qui œuvrent sur leur territoire et en s’impliquant dans leur communauté.

En trois heures, nous ne pouvons prétendre d’avoir faire le tour de l’ensemble de la question du leadership, mais nous croyons avoir pu contribuer à l’amorce d’une réflexion sur le thème et à l’identification de  certaines pistes de perfectionnement.  Les récents événements au Canada et à l’étranger tendent à démontrer que la notion de leadership est plus que jamais nécessaire pour faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain.

Les jeunes qui étaient présents au séminaire se sont distingués par leur intelligence, leur créativité et leur dynamisme, ce qui constitue en soi une source d’inspiration pour aller plus loin.

Compte tenu de l’écho favorable des participants, nous pensons organiser au premier trimestre de 2014 un autre séminaire jeunesse pour approfondir plus spécifiquement les démarches à réaliser pour concrétiser aspirations et projets.

Luc Dupont, animateur et Président de la SROH
Kerstin KUYKEN, animatrice