Une table ronde organisée par la SROH le 23 janvier 2019 avait pour thème « Où est ma place? ». Pour débuter, trois participantes ont partagé leurs expériences diversifiées influencées par leur parcours d’immigration, par leurs origines ethnoculturelles, par leur vécu durant l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte. Par la suite, l’animatrice, Denise Normand-Guérette, a présenté plusieurs éléments tirés d’un texte de Guitouni (1) pour alimenter les échanges. La discussion a porté, entre autres, sur l’influence du désir de plaire et la recherche d’être reconnu quand on veut prendre sa place et comment cela peut conduire à un sentiment de dépendance, ou même d’obligation à l’égard des autres, entraînant souvent de la déception si les autres ne nous accordent pas la reconnaissance attendue. sroh table ronde 2019 01 23 360 2Par ailleurs, pour certaines personnes, être utile est une façon de prendre leur place. Elles se sont demandées si cela pouvait les amener à une autre forme de dépendance à l’égard de l’appréciation qu’elles reçoivent alors des autres et si elles ne devraient pas chercher d’abord à se rendre utile à elle-même en renforçant leur propre identité, sans toutefois négliger les autres et sans devenir dépendantes de leur regard. La distinction entre l’identité humaine et les identités sociale et culturelle et la compréhension de ce qui influence le développement de ces identités a permis de mieux comprendre comment la force de l’identité humaine peut aider à ne pas rechercher un pouvoir éphémère pour s’accorder de l’importance et prendre sa place.

À la fin de l’activité, le groupe a choisi le thème de la prochaine rencontre : « Comment passer de l’intention à l’action? ». Trois personnes ont accepté de partager leur réflexion sur ce thème lors de cette prochaine table ronde.

Guitouni, M. et Brissette, Y. (2008) L’intelligence émotionnelle et l’entreprise, Montréal : Éditions Carte Blanche, p. 36-38.