Lors de la rencontre annuelle du début de l'année 2010, le conseil d'administration de la SROH a rendu hommage à trois membres et citoyennes engagées.

Denise Normand-Guérette, Thérèse Lavoie, Moncef Guitouni, Joanne Pharand

Dans l'ordre habituel, rangée du bas: Mme Denise Normand-Guérette, Mme Thérèse Lavoie, M. Moncef Guitouni, Fondateur, Mme Joanne Pharand, rédactrice en chef, Psychologie Préventive. Rangée du haut: M. Luc Dupont, Président, M. Luc Jeanotte, CA, Mme Micheline Létourneau, CA, M. Serge Trépanier, Trésorier, M. Michel Pepin, CA.

La Société de recherche en orientation humaine regroupe des personnes engagées à bâtir une société humaine solide et équilibrée, soucieuse des générations actuelles et futures. La SROH inscrit depuis 1972 son action dans une optique de développement durable qui aspire à concilier une qualité vie aujourd’hui avec une qualité de vie pour les nouvelles générations.

La SROH a été fondée en 1972 par Moncef Guitouni avec l’idée d’associer ensemble des citoyens dans une démarche d’évolution et d’amélioration non seulement pour eux-mêmes, mais également pour leurs familles, leur communauté, notre Québec et d’autres pays dans le monde.

La différenciation de l’identité humaine de l’identité culturelle et la reconnaissance de cette différenciation par Moncef Guitouni dans ses travaux ont contribué à l’émergence d’une démarche universelle qui concilie la connaissance et l’expérience humaine et son mode d’expression à travers la culture.

La SROH est à bien des égards un microcosme de notre société avec ses forces et ses faiblesses. Elle évolue pour mieux réaliser des actions dans le concret, c'est-à-dire sur le terrain et dans le quotidien.

Nous avons voulu cette année souligner l’action de trois membres de longue date qui se sont distinguées par leurs actions, leur persévérance et leur apport bénévole à la promotion d’un idéal, la défense d’une cause, celle de la prévention, de l’éducation et de l’action sociale.

Thérèse Lavoie, Denise Normand-Guérette, Joanne Pharand

Mme Thérèse Lavoie, Mme Denise Normand-Guérette et Mme Joanne Pharand

Mme Thérèse Lavoie

Nous avons l’honneur et le privilège de vous présenter notre doyenne, Madame Thérèse Lavoie. Elle est sans aucun doute notre plus grande ambassadrice et celle qui incarne la conviction, l’action, la gentillesse et le dévouement.

Au cours des années, elle est demeurée active dans le Comité d’organisation des activités; elle a fait profiter l’organisation de ses talents d’artisane notamment par les céramiques qu’elle a contribuées pour appuyer les campagnes de levée de fonds sans parler des petites gâteries culinaires qu’elle a concoctées avec cœur et passion.

Au-delà de ces contributions matérielles, Thérèse exerce par sa personnalité et sa trajectoire une forme d’ascendance qui nous inspire. Le plus important c’est que Thérèse Lavoie nous rappelle sans cesse l’importance et la valeur du message de la SROH. Sa fougue et son enthousiasme ne lui font jamais défaut.

À vous chère Mme Lavoie, nous souhaitons dire merci et te souhaiter longue vie car nous avons besoin de ton leadership pour bâtir la relève.

Mme Denise Normand-Guérette

Nous avons également l’honneur et le privilège de souligner l’apport et la contribution de Denise Normand Guérette à notre organisme.

Militante de la première heure, animée d’une passion pour défendre les intérêts de la jeunesse, Mme Normand Guérette s’est engagée avec conviction et détermination dans la Commission éducation de la SROH pour ensuite occuper le poste de vice-présidente de l’organisation.

Au cours de ces années, son engagement et son soutien envers la SROH ont été indéfectibles. Son action d’encadrement et de soutien auprès des jeunes a été remarquable en parallèle à ses activités académiques. Son rôle phare dans le projet d’intervention Solidavenir de la SROH auprès des jeunes mérite d’être souligné.

Dans le cadre de ces dernières, soulignons la réalisation du livre Entretiens avec Moncef Guitouni, un ouvrage sur ses études au sujet du comportement des jeunes et publié aux Presses de l’Université du Québec. Mme Normand Guérette a aussi fait de nombreuses démarches pour mieux faire connaître les travaux du fondateur de la SROH et les articles abordés dans notre revue Psychologie préventive.

Denise Normand Guérette est animée par un esprit de générosité, de solidarité dans l’action. Nous souhaitons vous témoigner notre appréciation et notre affection et vous inviter par la même occasion à nous préparer la relève. Nous avons encore besoin de vous!

Mme Joanne Pharand

Notre troisième hommage et non le moindre va à Mme Joanne Pharand, qui depuis plusieurs années a joué un rôle officiel dans différents comités et commissions de la SROH

Elle a aussi occupé le poste de vice-présidente de la SROH. Elle a contribué à la publication des Politiques de la Sroh en matière d’éducation et de formation des éducateurs.

Elle a écrit plusieurs articles pour la revue Psychologie préventive mais c’est à titre de rédactrice en chef de notre revue Psychologie préventive que nous pouvons apprécier depuis de nombreuses années la pleine mesure de ses talents.

Mme Pharand personnifie la rigueur dans le travail, l’ordre et la précision. Nous ne pouvons que lui en être reconnaissants, car grâce à ses efforts, la revue reste un véhicule extraordinaire de diffusion des idées qui se conjugue avec une mise en page et une présentation de très belle qualité grâce à la collaboration engagée avec la graphiste Maryse Pépin.

On ne peut passer sous silence l’importance du soutien apporté par Mme Pharand à la Fédération internationale pour l’éducation des parents (FIEP) alors que M. Moncef Guitouni en assumait la présidence. Au-delà de son rôle de leadership dans l’espace associatif international, la FIEP a donné une occasion privilégiée à la SROH de se faire connaître dans plus de 40 pays au cours d’une période s’échelonnant sur plus de 15 ans. Durant cette période, Mme Pharand a toujours été au rendez-vous pour appuyer les efforts de mobilisation internationale; pour peaufiner des textes; pour développer des collaborations ou pour défendre une cause et ce bénévolement souvent dans l’anonymat. Aujourd’hui, nous souhaitions par ce modeste hommage vous rendre hommage et vous témoigner comment nous apprécions votre esprit volontaire, votre gentillesse et votre générosité.

Au nom de tous les membres, nous souhaitons vous remercier pour votre engagement. C’est avec plaisir que nous vous offrons ce gage de reconnaissance. Il s’agit de trois œuvres réalisés par un couple d’artistes- peintres et graveurs du Québec qui tentent, depuis plusieurs décennies, de traduire le Québec en image.

P. Luc Dupont, Président
Pierre De Serres, Secrétaire général
Ghislaine Picard Mayer, Vice-présidente
Serge Trépanier, Trésorier