Le 8 mai 2018, se tenait, une table ronde organisée par la Société de recherche en orientation humaine, animée par Denise-Normand Guérette. Cette activité a regroupé quinze (15) personnes qui avaient amorcé une réflexion par une lecture de deux articles disponibles en ligne*.

Un tour de table a permis à chacun de s’exprimer sur son expérience personnelle autour des « mouvements émotionnels » vécus au quotidien. Une majorité de participantes et participants se sont dits calmes et posés à l’extérieur, mais vivant des émotions en ébullition à l’intérieur. Certains sont animés, depuis l’enfance ou l’adolescence, par une colère qu’ils expriment, à certains moments, envers les autres (collègues, clients, parents,…).

Une constante se dégage : plusieurs ont développé des stratégies pour camoufler des réactions excessives dans leurs relations interpersonnelles. En effet, ils agissent aujourd’hui comme des adultes très bien intégrés socialement et qui semblent en apparence bien « en contrôle ». Plusieurs ont mentionné aussi avoir le sentiment qu’exprimer ouvertement des émotions « fortes » de façon spontanée les rendraient vulnérables aux yeux des autres.

L’animatrice s’est appuyée sur l’approche d’intervention préventive multidimensionnelle de Guitouni** pour expliquer l’importance d’aller plus loin que nommer l’émotion ressentie afin de chercher à découvrir le stimulus pas toujours si évident qui l’a déclenché. Un exemple d’une situation de la vie quotidienne a permis d’identifier deux stimuli possibles et le travail à faire pour diminuer l’intensité de chacun de ces stimuli et pour équilibrer les émotions.

Les échanges se sont faits avec humour et le temps a passé très rapidement. Les participantes et participants ont décidé de se rencontrer à nouveau afin de poursuivre la discussion sur le développement de l’équilibre émotionnel en tant que base pour renforcer son identité humaine. Plusieurs personnes ont souligné l’intérêt de cette table ronde qui a suscité une réflexion et qui les pousse à continuer d’approfondir la source de leurs motivations, de leurs blocages, de leurs décisions et de leurs émotions.

*  Létourneau, M. (2015). Comprendre et équilibrer ses émotions dans un contexte professionnel, Psychologie préventive, no 48, p.30-38. Chronique sur l’intelligence émotionnelle, en ligne .

*  Normand-Guérette, D. (2014). Comment apprivoiser les émotions ?, Psychologie préventive, no 47, p.30-35. Chronique sur l’intelligence émotionnelle, en ligne .

**  Guitouni, M. Brissette, Y. (2008). L’intelligence émotionnelle et l’entreprise. Outremont : Éditions Carte blanche.