Le 15 janvier 2018, la SROH a organisé une table ronde sur les identités sociale et culturelle, animée par Pierre De Serres. Cette activité s’adressait aux membres ainsi qu’à leurs familles et amis. Une quinzaine de personnes ont participé avec enthousiasme à cette activité. La rencontre s’est déroulée en trois temps. À partir d’extraits de textes, l’animateur a d’abord présenté la définition des identités sociale et culturelle, selon Guitouni. Ceci a permis à tous de partir d’une définition commune des concepts-clés. L’animateur a par la suite présenté des extraits de textes* répondant aux trois questions suivantes et les participants ont ainsi pu échanger leur réflexion sur ces dernières :

  • Qu’est-ce qui distingue l’identité humaine des identités sociale et culturelle ?
  • Pourquoi, dans nos sociétés, avons-nous privilégié l’identité sociale et culturelle par rapport à l’identité humaine?
  • Quelles sont les avantages et/ou les conséquences possibles de privilégier les unes par rapport à l’autre?

Des échanges intéressants ont eu lieu au cours de cette table ronde par rapport aux identités sociale et culturelle et de ce qui les distingue de l’identité humaine. Les participants ont puisé des exemples de situations dans leur expérience personnelle et professionnelle. L’animateur a utilisé le contenu des textes proposés pour susciter des discussions sur les conséquences possibles de l’emphase sur le développement des identités sociale et culturelle en négligeant le développement de l’identité humaine. 

* 1- Guitouni, M. (2003) L'identité humaine en parallèle des identités culturelles, Psychologie préventive38, p.4-9. Texte intégrale en format PDF (140 Ko)

  2- Guitouni, M. et Normand-Guérette, D. (1993). Entretiens avec Moncef Guitouni sur ses études du comportement des jeunes. Québec : Presses de l’Université du Québec, pp155-161.